Tricopigmentation

La tricopigmentation c'est quoi?

Tricopigmentation

Dermopigmentation capillaire : comment ça marche ?

La technique consiste à maquiller de façon permanente ou semi-permanente une zone particulière du cuir chevelu, en introduisant dans l'épiderme profond des pigments stériles qui se fondent dans la couleur de la zone à restructurer. Cette méthode ressemble à celle du tatouage, mais l'introduction des pigments s'effectue à une profondeur moindre :

La technique consiste dessiner littéralement sur la partie dégarnie un ensemble très dense de points et de traits semblables à la couleur du cheveu, qui créent des ombres et des reliefs et donnent l'illusion d'un scalp fraîchement rasé.

Elle peut se pratiquer sur l'ensemble du scalp ou seulement sur une partie.

Le praticien peut adapter la couleur du pigment à la couleur du cheveu pour donner un effet vraiment naturel, ou utiliser un pigment gris qui donnera l'illusion d'une chevelure grisonnante. Il peut aussi donner l'illusion d'une chevelure dense mais rasée sur une zone qui commence à se dégarnir.

Les pigments sont d'origine minérale ou organique et se présentent sous forme de poudre que l'on dilue dans un liquide ègalement stérile.

Ce traitement s'effectue au moyen d'aiguilles ou de monoblocs à usage unique.



Traitement par dermopigmentation capillaire

Une première consultation a lieu au moins une semaine avant la première séance. Elle consiste à prendre connaissance du désir du client, ainsi qu'à effectuer un test de tolérance.


Déroulement du traitement

Si le traitement est possible, une ou plusieurs séances sont alors planifiées :

Lors de la première séance, la zone à pigmenter est préalablement dessinée. On choisit les pigments, puis l'on désinfecte la surface à traiter. On peut aussi utiliser une crème analgésique, qu'il faudra appliquer 45 minutes avant la séance.

Une séance de dermopigmentation ne dépasse pas les trois heures. Certains praticiens préfèrent diviser le traitement en plusieurs sessions.

La couleur obtenue à l'issue du premier traitement est toujours plus foncée que celle qui restera par la suite. Elle éclaircit à mesure que pèlent les croutelles. Une seconde consultation, un mois après permet de redéfinir la couleur et de pratiquer quelques retouches si nécessaire.

Après une séance, on observe une très légère inflammation accompagnée d'une sensation de picotement un peu désagréable. Mais ces deux réactions disparaissent environ une heure après le soin.



Contre-indications liées à la dermopigmentation capillaire

Comme tout maquillage permanent, la dermopigmentation est déconseillée dans les cas suivants :

grossesse ou allaitement ;

traitement au Roaccutane® ou aux anticoagulants ;

troubles de la cicatrisation (apparition de cicatrices chéloïdiennes, par exemple).

Après une séance, il est également nécessaire de respecter certaines consignes :

Évitez les expositions solaires et les bains une semaine après la séance.

Appliquez sur votre scalp une crème solaire à indice de protection élevé.